top of page

Dans le mille Emile

- Venise n'est pas en Italie -

Emile, quinze ans, tombe sous le charme de la plus belle fille de son école. Quand elle l'invite à assister à son concert en Italie, Emile n'en croit pas ses oreilles. Le rêve n'est que de courte durée, puisque ses parents décident de l'accompagner avec la caravane. Commence alors un périple aussi fou que déjanté, entre les problèmes de véhicule, les soubresauts familiaux et les aléas de l'amour.

Thomas Solivérès porte à lui seul tous les rôles de cette pièce à cent à l'heure: les personnages principaux, Emile et son amoureuse bien sûr, mais aussi sa famille hors du commun, son père un peu fou, sa mère qui s'improvise coiffeuse pour le teindre en blond, son frère qui rentre du front et qui compte bien profiter du voyage pour multiplier les rencontres, mais aussi tous les personnages qui jalonnent leur voyage: pompiste, restaurateur, conquêtes féminines, ouvreuse. Il jongle avec une facilité déconcertante avec les rôles et maîtrise sans pareil les accessoires qui valsent eux aussi d'une scène à l'autre. Il disparaît derrière une attitude, prend dix voix différentes et passe d'un rôle à l'autre, même au cours d'un dialogue.





C'est toute une galerie de personnages qui prennent vie dans cet univers créé de toutes pièce sur un plateau vide. Le voyage nous embarque sans problème entre rire et émotion et on attend avec impatience les prochains itinéraires de ce génie de la scène.


Ecriture et mise en scène: Ivan Calbérac (l'auteur de l'étudiante et M. Henri)

Avec Thomas Solivérès

Au Théâtre des Béliers parisiens



Mots-clés :

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page